Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news      interviews   

octo.
01
2009
EDF, EnBW et E.ON signent des accords sur des échanges de droits de tirage et d’actifs de production électrique pour plus de 1200 MW EDF et Charbonnages de France cèdent à E.ON leur participation dans la SNET

EDF, EnBW, énergéticien allemand détenu en co-contrôle par EDF, et E.ON ont signé des accords sur des échanges de droits de tirage et d’actifs de production électrique pour plus de 1200 MW entre la France et l’Allemagne.

Aux termes de ces accords, EDF cède à E.ON sa participation de 18,75% dans la SNET, conjointement avec Charbonnages de France, actionnaire historique à hauteur 16,25%.
De son côté EnBW acquiert :

- un droit de tirage d’énergie nucléaire de 800 MW en Allemagne issue du portefeuille nucléaire d’E.ON,
- une participation majoritaire détenue par E.ON dans la centrale charbon de Rostock, soit une puissance de 256 MW,
- un droit de tirage de 159 MW sur la centrale charbon de Buschhaus.

Ces capacités de production s’ajoutent à celles qu’EnBW avait déjà acquises auprès d’E.ON en mai dernier dans les centrales de Lippendorf (445 MW) et de Bexbach (79 MW). Au total, EnBW disposera ainsi de 1740 MW de capacité de production supplémentaire en Allemagne.

En contrepartie, E.ON acquiert un droit de tirage nucléaire de 800 MW en France à partir des droits de tirages historiques dont dispose EnBW sur la production nucléaire d’EDF. E.ON devient également l’unique actionnaire de la SNET, troisième électricien français. Ces accords, qui sont soumis à l’autorisation des autorités compétentes, contribuent ainsi à l’ouverture du marché français de l’électricité.

Cette opération permet à EnBW de renforcer significativement son portefeuille de production et contribue au meilleur équilibre entre ses activités de production et de commercialisation en Allemagne, premier marché énergétique européen. L’opération répond ainsi à la stratégie du Groupe visant à conforter ses positions sur les marchés clés en Europe. Avec la cession de la SNET, elle s’intègre également dans le programme de cession d’actifs annoncé par EDF en février 2009 visant à réduire son endettement financier net d’au moins 5 milliards d’euros d’ici fin 2010.

L’opération s’inscrit aussi dans le cadre des engagements pris par E.ON vis à vis de la Commission Européenne en 2008 de céder 5 000MW de capacité de production en Allemagne.
Les banques conseil de EDF et EnBW pour cette opération sont UBS Investment Bank et Calyon Global Investment Banking.

Source : Communiqué EDF

Voir la fiche de l'entreprise EDF



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
 
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2024 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources