Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news      interviews   

avri.
01
2016
EDF, le CEA et AREVA fondent la Plateforme France Nucléaire

Afin d’élaborer des positions cohérentes face aux grands enjeux de la filière nucléaire française et préparer les décisions appropriées, EDF, le CEA et AREVA ont décidé de fonder ensemble la Plateforme France Nucléaire (PFN), une instance tripartite d’échanges sur les principaux sujets transverses de la filière en France et à l’international.

Cette instance réunira six principaux responsables des trois entités, dont l’Administrateur Général du CEA et les Présidents d’EDF et d’AREVA, une fois par trimestre. Sa présidence sera tournante, le mandat du Président durant un an. Le premier mandat sera confié au Président d’AREVA.

La PFN visera à améliorer l’efficacité collective des trois entités, notamment pour élaborer une vision partagée des enjeux du secteur sur le moyen et le long termes, ce qui contribuera à la préparation et la mise en œuvre des décisions prises par le Conseil de Politique Nucléaire autour du Président de la République.

La PFN se fixe d’ici à la fin 2016 un agenda de travail visant à couvrir les thèmes aujourd’hui prioritaires : les perspectives du secteur nucléaire français en cohérence avec la mise en œuvre de la loi de Transition Énergétique, la stratégie internationale de la filière en collaboration avec le Ministère des Affaires étrangères et du développement international et les autres ministères concernés, la revue des options technologiques du réacteur EPR NM, le renforcement du lien avec les PME du secteur en lien avec les travaux du Comité Stratégique de Filière Nucléaire ainsi que la coordination des positions sur les évolutions réglementaires en particulier dans le domaine des objectifs et exigences de sûreté. La PFN travaillera également au futur du cycle fermé en France et à l’international, à l’optimisation du projet de stockage profond de déchets CIGEO et au développement des technologies du démantèlement, mais également au programme de R&D sur la quatrième génération.

EDF, le CEA et AREVA devaient se doter d’un organe de concertation pour faire face aux changements profonds du secteur nucléaire, par ailleurs hautement compétitif. La création de la PFN apportera une contribution majeure à la filière nucléaire française. nsverses de la filière en France et à l’international.

Cette instance réunira six principaux responsables des trois entités, dont l’Administrateur Général du CEA et les Présidents d’EDF et d’AREVA, une fois par trimestre. Sa présidence sera tournante, le mandat du Président durant un an. Le premier mandat sera confié au Président d’AREVA.

La PFN visera à améliorer l’efficacité collective des trois entités, notamment pour élaborer une vision partagée des enjeux du secteur sur le moyen et le long termes, ce qui contribuera à la préparation et la mise en œuvre des décisions prises par le Conseil de Politique Nucléaire autour du Président de la République.

La PFN se fixe d’ici à la fin 2016 un agenda de travail visant à couvrir les thèmes aujourd’hui prioritaires : les perspectives du secteur nucléaire français en cohérence avec la mise en œuvre de la loi de Transition Énergétique, la stratégie internationale de la filière en collaboration avec le Ministère des Affaires étrangères et du développement international et les autres ministères concernés, la revue des options technologiques du réacteur EPR NM, le renforcement du lien avec les PME du secteur en lien avec les travaux du Comité Stratégique de Filière Nucléaire ainsi que la coordination des positions sur les évolutions réglementaires en particulier dans le domaine des objectifs et exigences de sûreté. La PFN travaillera également au futur du cycle fermé en France et à l’international, à l’optimisation du projet de stockage profond de déchets CIGEO et au développement des technologies du démantèlement, mais également au programme de R&D sur la quatrième génération.

EDF, le CEA et AREVA devaient se doter d’un organe de concertation pour faire face aux changements profonds du secteur nucléaire, par ailleurs hautement compétitif. La création de la PFN apportera une contribution majeure à la filière nucléaire française.

A propos d'EDF

Le groupe EDF, un des leaders sur le marché de l’énergie en Europe, est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce et la vente d’énergies. Premier producteur d’électricité en Europe, le Groupe dispose en France de moyens de production essentiellement nucléaires et hydrauliques fournissant à 97,6% une électricité sans émission de CO2. En France, ses filiales de transport et de distribution d'électricité exploitent 1 285 000 km de lignes électriques aériennes et souterraines de moyenne et basse tension et de l’ordre de 100 000 km de réseaux à haute et très haute tension. Le Groupe participe à la fourniture d’énergies et de services à environ 37,8 millions de clients, dont 28,3 millions en France. Le Groupe a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires consolidé de 72,9 milliards d’euros dont 45,2% hors de France. EDF, cotée à la Bourse de Paris.

A propos du CEA

Acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives intervient dans quatre grands domaines : les énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), les technologies pour l’information et les technologies pour la santé, les Très grandes infrastructures de recherche (TGIR), la défense et la sécurité globale. Pour chacun de ces quatre grands domaines, le CEA s’appuie sur une recherche fondamentale d’excellence et assure un rôle de soutien à l’industrie.

A propos d'Areva

AREVA est l'un des leaders mondiaux du nucléaire. Le groupe propose aux électriciens une offre qui couvre toutes les étapes du cycle du combustible, la conception et la construction de réacteurs nucléaires ainsi que les services pour leur exploitation. Son expertise et son exigence absolue en matière de sûreté font de lui un acteur de référence du secteur.
AREVA investit également dans les énergies renouvelables afin de développer en partenariat des solutions à fort contenu technologique.
Grâce à la complémentarité du nucléaire et des renouvelables, les 45 000 collaborateurs d’AREVA contribuent à bâtir le modèle énergétique de demain : fournir au plus grand nombre une énergie toujours plus sûre avec moins de CO2.


Source : Communiqué EDF

Voir la fiche de l'entreprise EDF



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
 
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2024 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources