Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news      interviews   

juil.
17
2008
En 2008, GRTgaz prévoit d’investir 134 millions d’euros en Région Centre Atlantique pour moderniser ses installations

GRTgaz, le gestionnaire du réseau de transport de gaz naturel a prévu d’investir 134 millions d’euros en 2008 (contre 107 millions en 2007) pour fluidifier la circulation de gaz naturel en Région Centre Atlantique (RCA). Avec 9 000 km de canalisations, le réseau exploité par la RCA dessert 22 départements du Grand Ouest et du Centre de la France. GRTgaz, qui emploie près de 400 salariés en RCA, exploite 8 stations de compression et 953 postes de livraison pour les clients industriels et les distributions publiques raccordés à son réseau de transport.

En 2008, une large part des investissements de GRTgaz en RCA concerne la région Pays de la Loire (52 millions d’euros) pour financer la modernisation des stations de compression de Nozay (44), Cherré (72) et Auvers-le-Hamon (72). A Nozay, la mise en service de la station de compression est prévue au 3ème trimestre de l’année 2008. Cette nouvelle installation, qui a nécessité à elle seule un investissement de 60 millions d'euros sur deux ans, permettra de garantir la continuité de fourniture en gaz de la région Bretagne quel que soit le régime de fonctionnement du terminal de Montoir.

La station de compression de Nozay met en œuvre une nouvelle technologie plus performante et dont le coût de maintenance est réduit. Au niveau national, GRTgaz a prévu un plan de construction de 10 autres stations de même conception pour améliorer la fluidité des transports de gaz à l’horizon 2011. Ce vaste chantier de rénovation conduira à une réduction de l’ordre de 90 % des émissions d‘oxydes d’azote (NOx) et d’environ 20 % des émissions de CO2.

Les stations de compression sont situées à intervalles réguliers (tous les 120 à 150 km) sur les gazoducs pour compenser les pertes de pression liées au déplacement du gaz naturel dans les canalisations. Elles permettent d’utiliser le réseau de transport de gaz naturel dans les meilleures conditions techniques et économiques.

GRTgaz, filiale du groupe Gaz de France, assure le développement, l’exploitation et la commercialisation du réseau de transport de gaz naturel (31 717 km) jusqu’aux clients industriels et aux distributions publiques pour tous les fournisseurs en concurrence sur le marché français. Composé de 4 unités régionales, dont la Région Centre Atlantique, GRTgaz a prévu d’investir 600 millions d’euros en 2008 (372 M€ en 2007) pour développer son système industriel (gazoducs, stations de compression) et renforcer ainsi l’attractivité du marché français du gaz naturel.

L’acheminement de gaz naturel constitue la prestation essentielle de GRTgaz. Elle consiste à réceptionner, en un ou plusieurs points d’entrée sur son réseau, une quantité de gaz naturel pour restituer une quantité d’égal contenu énergétique en un ou plusieurs points de livraison de ce réseau. GRTgaz doit assurer un accès libre et non-discriminatoire à son réseau de transport et traiter tous les fournisseurs de gaz naturel sur un même pied d’égalité. Son activité est régulée par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) qui approuve notamment son programme d’investissement annuel.

Source : Communiqué GRTGAZ

Voir la fiche de l'entreprise GRTgaz



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
 
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2024 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources