Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

déc.
11
2019
Espagne : COP25 - Appui aux énergies renouvelables - la BEI et IM2 Energia Solar unissent leurs forces pour créer une plateforme pour la construction et l’exploitation de parcs photovoltaïques

La Banque européenne d’investissement (BEI) et l’entreprise internationale espagnole IM2 Energía Solar viennent de signer à Madrid un accord visant à promouvoir le développement des énergies renouvelables en Espagne et à contribuer aux objectifs climatiques de l’UE. À cette fin, la BEI mettra à disposition 26 millions d’EUR pour soutenir le projet Solar Storm 200, qui prévoit la construction de 15 parcs solaires photovoltaïques en Espagne. L’accord a été signé aujourd’hui au sein du pavillon de la BEI à la COP25 par Emma Navarro, vice-présidente de la Banque, et Enrique Selva, PDG d’IM2 Energía Solar, et bénéficie de l’appui du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), principal pilier du plan d’investissement pour l’Europe également appelé « plan Juncker ».

Les 15 nouveaux parcs photovoltaïques auront une puissance totale de 218 MW et seront situés dans quatre communautés autonomes : Estrémadure, Andalousie, Valence et Murcie. La mise en œuvre du projet permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 116 000 tonnes de CO2 par an et sa phase de construction nécessitera le recrutement de 400 personnes, qui s’ajoute à la création de 20 emplois permanents.

Il s’agit d’une opération innovante de par sa structure, qui voit la banque de l’UE investir, pour la première fois, dans une plateforme pour le développement de projets en matière d’énergies renouvelables. L’accord permet à la BEI de participer au véhicule d’investissement durable Solar Storm, via lequel IM2 a planifié le développement et la construction desdites infrastructures en Espagne. Il s’agit d’un projet phare pour IM2, une entreprise forte de 16 ans d’expérience dans le secteur du solaire photovoltaïque, qui dispose de bureaux en Espagne et au Chili, et met en œuvre aussi bien des projets d’investissement que des projets d’autoconsommation industrielle de haute puissance.

Lors de la cérémonie de signature qui s’est tenue en marge de la COP25, Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, responsable de l’action de la Banque en faveur du climat et de ses activités en Espagne, a déclaré : « C’est un plaisir de participer à la conférence sur le climat et d’y soutenir des projets tels que celui-ci, qui contribueront à réduire les émissions de CO2 et à augmenter la quantité d’énergie produite en Espagne à partir de sources renouvelables. Notre pays dispose d’un vaste potentiel en ce qui concerne ce type d’énergie et la BEI souhaite l’aider à en tirer parti. En tant que banque européenne du climat, la BEI s’emploie à placer l’Europe en tête de la réponse à l’urgence climatique. »

Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne pour « une économie au service des personnes », a fait observer : « Investir dans les énergies renouvelables constitue un élément crucial pour satisfaire aux objectifs de l’accord de Paris sur le climat et parvenir à la neutralité climatique d’ici 2050. Je me réjouis d’être à Madrid à l’occasion de la COP25, et de voir la Banque européenne d’investissement y signer un accord dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe, qui prévoit la construction de 15 nouveaux parcs solaires en Espagne. Cet accord permettra non seulement de promouvoir de nouvelles sources d’énergie propre, mais il créera aussi au passage de nouveaux emplois ».

Enrique Selva, PDG d’IM2 Energía Solar, estime pour sa part que « le secteur photovoltaïque espagnol connaît une croissance exponentielle et que le projet Solar Storm offre une excellente occasion d’investir dans des énergies propres, dans le cadre d’un projet qui associe durabilité et rentabilité à long terme. Nous avons la possibilité de profiter du rayonnement solaire de l’Espagne, le plus généreux de toute l’Europe, et d’une technologie hautement compétitive sur le plan des coûts pour produire une électricité à même de soutenir la concurrence avec les autres technologies ».

Cet accord permettra de lancer Solar Storm comme plateforme d’investissements d’Umbrella Capital, la société holding à laquelle appartient IM2 Energía Solar, au moyen d’une approche de producteur d’énergie indépendant (IPP), qui devient ainsi producteur d’électricité renouvelable. Outre la participation de la BEI, Solar Storm 200 bénéficie également du soutien de banques commerciales dans un cadre de financement sur projet.

La BEI et la lutte contre les changements climatiques

La BEI est l’un des principaux bailleurs de fonds multilatéraux au monde œuvrant en faveur de la lutte contre les changements climatiques. Elle a pour objectif d’être un chef de file en la matière pour faire en sorte que le réchauffement de la planète soit inférieur à 2 ?C et que la hausse des températures se limite à 1,5 ?C, afin de respecter les objectifs de l’accord de Paris. Le 14 novembre dernier, le Conseil d’administration de la BEI a adopté la feuille de route visant à consolider sa position de banque européenne du climat et a adopté sa nouvelle politique de prêts dans le domaine de l’énergie. Les éléments fondamentaux de ces accords sont les suivants : l’engagement du Groupe BEI à mobiliser au moins 1 000 milliards d’EUR d’investissements pour l’environnement et le climat au cours de la prochaine décennie, soit de 2021 à 2030 ; pour ce faire, la Banque augmentera progressivement les financements destinés à ces objectifs jusqu’à atteindre 50 % du total de ses financements en 2025. En outre, le Groupe BEI a fait part de son intention d’aligner toutes ses activités sur les objectifs de l’accord de Paris. Ainsi, à partir de fin 2021, la BEI cessera de financer des projets dans le secteur des énergies fossiles.

En 2018, la Banque a octroyé en Espagne environ 1,3 milliard d’EUR pour appuyer l’action en faveur du climat en finançant des projets destinés à mettre en place des moyens de transport plus propres et à mettre en service de nouveaux modes de production moins polluants et plus respectueux de l’environnement.

A propos de la La Banque européenne d’investissement (BEI)

La Banque européenne d’investissement (BEI) est l’institution de financement de l’Union européenne. Elle est le premier prêteur multilatéral et le principal bailleur de fonds de l’action en faveur du climat dans le monde.

Nous aidons l’économie, créons des emplois, encourageons l’égalité et améliorons la qualité de vie des citoyens de l’UE et des habitants des pays en développement.

Le Groupe BEI est composé de deux entités : la Banque européenne d’investissement et le Fonds européen d’investissement. Le FEI est spécialisé dans les financements en faveur des PME et des ETI.

Nous comptons plus de 60 ans d’expérience et de savoir-faire en matière de financement sur projet. Basés à Luxembourg, nous disposons d’un réseau de bureaux locaux et régionaux situés en Europe et dans le reste du monde.


Source : Communiqué BEI

Voir la fiche de l'entreprise BEI



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2022 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources