Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news      interviews   

juil.
25
2013
FEE se félicite que la Cour des Comptes soit favorable au soutien à l’éolien

France Energie Eolienne (FEE) réagit au rapport de la Cour des Comptes sur les énergies renouvelables paru aujourd’hui. L’avis de la cour sur la filière éolienne terrestre est très positif tant sur l’aspect économique qu’industriel. Si la Cour semble plus réservée sur la filière éolienne offshore, cela semble avant tout porter sur la nécessité d’approfondir les analyses en termes de marché et de création d’emplois et non sur les caractéristiques intrinsèques de la filière.

Les professionnels de l’éolien se félicitent que la Cour ait mis en avant dans son rapport paru le 25 juillet la performance de la filière éolienne terrestre en termes de coût de l’électricité. La Cour, tout en ouvrant la réflexion de plus long terme sur le marché de l’électricité, confirme la pertinence du tarif d’achat pour cette filière mature. Cette analyse est partagé par les professionnels de l’éolien pour lesquels la visibilité est essentielle pour créer de l’emploi industriel. La Cour considère également que les appels d’offres, qui assurent à l’administration une plus grande maîtrise sur le développement des filières, devraient plutôt être réservés aux technologies moins matures ou aux projets de grande capacité (éolien en mer par exemple).

La structuration de la filière et les emplois déjà créés dans l’éolien terrestre ont également été confirmées par l’analyse de la Cour qui rappelle que 12% des emplois dans les énergies renouvelables sont dus à l’éolien avec une forte progression de l’emploi notamment lié à la production d’équipements : +70% depuis 2006.

Par ailleurs, la Cour insiste sur la nécessité de disposer d’un outil de suivi statistiques sur l’emploi et les coûts. France Energie Eolienne se tient prête à assister dans la mise en place et l’alimentation d’un tel suivi.
Enfin, la Cour retient la nécessité de simplifier le cadre juridique de l’éolien terrestre et d’approfondir les allégements introduits par la loi Brottes. Les professionnels ont en effet besoin d’un cadre simple et stable et proposent notamment des mesures visant à alléger le régime ICPE, améliorer le raccordement des parcs, simplifier les règles en matière d’urbanisme et limiter les recours abusifs. Le cadre de l’éolien offshore doit également être simplifié et une planification lancée.

FEE lors de son audition avait déjà soutenu ces propositions et mené une analyse économique de la filière dans un rapport à destination de la Cour.

Nicolas Wolff, président de la FEE, « soutient l’analyse de la Cour sur la nécessité d’alléger le cadre juridique de l’éolien afin que cette filière mature, compétitive et créatrice d’emplois prenne toute sa place dans la politique énergétique française. La filière se tient à disposition du gouvernement pour la mise en place d’un meilleur dispositif de suivi statistique. »

A propos de France Energie Eolienne
Fondée en 1996, l'association France Energie Eolienne (FEE) rassemble aujourd'hui plus de 150 acteurs de la filière éolienne et 97% du marché français des éoliennes. Elle représente les intérêts de cette filière industrielle qui pèse déjà plus de 11 000 emplois.

Source : Communiqué France Renouvelables

Voir la fiche de l'entreprise France Renouvelables



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
 
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2024 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources