Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news      interviews   

mai
22
2023
GRTgaz : Soutien au développement du potentiel d'énergie renouvelable en mer du Nord

GRTgaz s'associe aux gestionnaires de réseaux de transport de gaz de la mer du Nord pour exploiter pleinement le potentiel d’énergie renouvelable de cette zone maritime.

À la veille du Sommet de la mer du Nord à Ostende, en Belgique, GRTgaz et les gestionnaires de réseaux de transport gaziers (GRT) d'Allemagne, de Belgique, du Danemark, d'Irlande, de Norvège, des Pays-Bas et du Royaume-Uni ont signé une déclaration commune pour soutenir le développement du potentiel d'énergie renouvelable en mer du Nord. Dans cette déclaration, GRTgaz et ses homologues européens s'engagent à contribuer à un développement harmonieux de toutes les ressources énergétiques renouvelables offertes par la mer du Nord, en tirant parti de la contribution apportée par l'infrastructure hydrogène.

Thierry Trouvé Directeur Général de GRTgaz:
« Grâce à sa flexibilité, l’hydrogène représente un complément idéal aux énergies renouvelables intermittentes pour atteindre les objectifs européens de décarbonation. GRTgaz, en lien avec ses voisins gestionnaires de réseaux de transport de gaz, travaille au développement d’un réseau interconnecté de transport d’hydrogène reliant les principales sources d’hydrogène renouvelables et bas carbone aux consommateurs et aux stockages, assurant ainsi compétitivité et sécurité d‘approvisionnement. »

GRTgaz, un acteur engagé pour le développement de l’hydrogène en mer du Nord

GRTgaz est actif sur la façade Mer du Nord et développe un réseau transfrontalier de transport d'hydrogène entre Valenciennes et Mons en lien avec Fluxys (opérateur de transport de gaz belge), ainsi qu’un réseau dans la zone portuaire de Dunkerque. GRTgaz prévoit la possibilité d’étendre ces réseaux de transport d'hydrogène dans le nord et l'est de la France et de créer une interconnexion entre la France et la Belgique. Cet ensemble, qui contribue à la création d’un corridor hydrogène en Europe de l’Ouest est candidat au label PCI.

Sur la façade Nord Atlantique – Manche Ouest qui borde les régions Bretagne et Pays de la Loire, le potentiel de production éolien estimé par le SER (Syndicat des Energies Renouvelables) et FFE (France Energie Eolienne) pourrait atteindre 25 GW en 2050. GRTgaz travaille dès à présent avec différents partenaires industriels et institutions publiques à la définition d'une trajectoire d’acheminement du gisement d’hydrogène associé, aux horizons 2030-2040.

North Sea Summit : un engagement de tous les opérateurs de transport de gaz pour développer les énergies renouvelables

La mer du Nord dispose du potentiel nécessaire pour fournir à l'Europe une énergie abordable, plus sûre et plus durable. Le déploiement des énergies renouvelables en mer du Nord, notamment de l'électricité verte et de l'hydrogène vert produit en mer à partir de l'éolien offshore, combiné à la capture et la séquestration du carbone, seront essentiels pour atteindre l'objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d'ici à 2050, tel que prévu par la stratégie nationale bas-carbone, le pacte vert européen et la stratégie Net Zero du Royaume-Uni.

Afin d'atteindre des objectifs ambitieux en matière de production d'énergie éolienne offshore et de capacité de production d'hydrogène vert, les gestionnaires de réseaux de transport gaziers de la mer du Nord – Energinet, GRTgaz, Fluxys, Gascade, Gas Networks Ireland, Gassco, Gasunie, National Gas Transmission et OGE – ont signé une déclaration commune qu'ils ont transmise à leurs chefs d'État respectifs.

Dans cette déclaration, les gestionnaires de réseaux de transport gaziers s'engagent à faciliter le développement harmonieux de la totalité du potentiel d’énergie renouvelable de la mer du Nord. Compte tenu des perspectives de capacité éolienne offshore de chaque pays riverain de la mer du Nord, certains pays bénéficieront d'un excédent de production d'énergie renouvelable, tandis que d'autres ne disposeront pas de ressources nationales suffisantes. Cela conduira à des flux d'importation et d'exportation entre les pays grâce à un système d'énergie renouvelable offshore, à la fois pour l'électricité et l'hydrogène.

Forts de leur expérience dans l'exploitation de gazoducs dans et autour de la mer du Nord, avec des services d'accès des tiers dans un environnement réglementé, assurant un approvisionnement en gaz sûr aux clients européens, les gestionnaires de réseaux de transport gaziers sont mobilisés pour déployer une infrastructure de gazoducs pour l'hydrogène, en réutilisant éventuellement des gazoducs sous-marins existants et/ou en installant de nouveaux gazoducs terrestres. En fonction des spécificités nationales et de l'organisation du marché, cette expérience pourrait également être utile pour déployer une infrastructure de transport de CO2.

Afin d'exploiter pleinement le potentiel des ressources de la mer du Nord, les gestionnaires de réseaux de transport gaziers appellent toutes les parties prenantes, des gestionnaires de réseaux de transport de gaz et d'électricité aux futurs opérateurs de réseaux d'hydrogène en passant par les décideurs politiques, à unir leurs forces pour promouvoir les mesures clés suivantes :

   - Élaborer un cadre d’analyse coûts-bénéfices pour résoudre les problèmes transfrontaliers de répartition des coûts et de financement entre les pays.
   - Élaborer un cadre juridique et réglementaire pour le déploiement optimal de l'infrastructure nécessaire au transport de l'hydrogène et du CO2.
   - Élaborer un cadre de marché pour permettre le déploiement rapide de la filière hydrogène offshore.
   - Accélérer les processus d'autorisation et l'aménagement de l'espace maritime (plan directeur) avec la participation des gestionnaires de réseaux de transport d'électricité et de gaz.

A propos de GRTgaz

GRTgaz est le 2ème transporteur européen de gaz, fort de 32 618 km de canalisations et plus de 700 TWh de gaz transporté. L’entreprise compte 3 330 salariés et a réalisé près de 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2022. GRTgaz s’est dotée d’une raison d’être « Ensemble rendre possible un avenir énergétique sûr, abordable et neutre pour le climat ». Entreprise innovante en pleine transformation pour adapter son réseau aux défis écologiques et numériques, GRTgaz est engagée en faveur d’un mix gazier français 100% neutre en carbone en 2050. Elle soutient les filières d’hydrogène et de gaz renouvelables (biométhane et gaz issus des déchets solides et liquides). GRTgaz assure des missions de service public pour garantir la sécurité d’acheminement auprès de ses 879 clients (expéditeurs, distributeurs, industriels, centrales et producteurs de biométhane). Avec ses filiales Elengy, leader des terminaux méthaniers en Europe, et GRTgaz Deutschland, opérateur du réseau de transport allemand MEGAL, GRTgaz joue un rôle clé sur la scène européenne.
L’entreprise exporte ses savoir-faire à l’international, notamment des prestations développées par son centre de recherches RICE.


Source : Communiqué GRTgaz

Voir la fiche de l'entreprise GRTgaz



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
 
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2024 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources