Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

mai
20
2022
La BEI et EDF annoncent la signature d’un contrat de prêt de 800 millions d’euros au service de la transition énergétique du réseau de distribution électrique géré par Enedis

EDF et la BEI annoncent la signature d’un contrat de prêt de 800 millions d’euros destinés à financer en partie les investissements d’Enedis, gestionnaire du réseau électrique, géré en toute indépendance de gestion, pour le raccordement des énergies renouvelables décentralisées et des bornes de recharge de véhicules électriques en France Métropolitaine sur la période 2022-2024.

En 2050, l’électricité devrait représenter 55% de la consommation d’énergie finale en France. Dans ce contexte, la transition écologique est un défi majeur dans les territoires car elle va s’accompagner d’une forte croissance du développement de la production d’énergies renouvelables et de véhicules électriques dans les années à venir. Enedis, le service public qui gère le réseau de distribution d’électricité sur 95% du territoire français, est en première ligne notamment pour raccorder les installations de production d’énergies renouvelables et les bornes de recharge en France.

Afin d’accompagner cette accélération de la transition écologique dans les territoires, EDF agissant en qualité d’actionnaire d’Enedis, a conclu, pour le compte d’Enedis avec la Banque européenne d’investissement un prêt de 800 millions d’euros. Au total, ce montant financera en partie plus de 11 465 km de nouvelles lignes de distribution ainsi que les équipements de transformation associés pour un coût total de 1 672 millions d'euros. Ce prêt représente 50 % du montant de ces investissements sur la période 2022-2024.

Près de 90% des énergies éoliennes et photovoltaïques produites en France sont intégrées au réseau de distribution géré par Enedis. La France compte plus de 540 000 producteurs d’énergies renouvelables fin 2021, dont environ 1/3 sont auto-consommateurs. En 2015, ils n’étaient que 3 000 ce qui montre la croissance exponentielle du rythme de raccordement. Ce rythme est appelé à se poursuivre dans le cadre de la Stratégie Nationale Bas-Carbone. Ainsi, en 2028, la France comptera entre un et deux millions de sites d’installations photovoltaïques.

Aujourd’hui, plus de 50 000 bornes de recharge publiques sont connectées au réseau géré par Enedis et près d’une centaine d’aires équipées de bornes hautes puissances. Enedis intervient dans le cadre de l’équipement des copropriétés, en voirie et sur autoroute et a pour objectif 80 % de copropriétés équipées en bornes de recharges d’ici 2030 (100% en 2035).

La BEI qui est un partenaire financier de très longue date d’EDF soutient des projets innovants à fort potentiel qui contribuent à la réalisation des objectifs de l'Union Européenne, au premier rang desquels figurent la politique de lutte contre le réchauffement climatique et le Pacte vert pour l’Europe. Ce dernier prévoit de réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre d’au moins 55 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 1990 et de parvenir à la neutralité carbone à l’horizon 2050. Une neutralité carbone qui passe par une électrification massive des usages comme avec le déploiement des infrastructures de recharge automobile et le raccordement de la production d’électricité renouvelable qui sont au cœur des investissements futurs d’Enedis et des financements mis en place par la banque du climat de l’Union européenne pour les accompagner.

Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI a déclaré : « En raccordant à son réseau des énergies renouvelables produisant de manière décentralisée une électricité décarbonée et des stations de recharge de voitures électriques accélérant la décarbonation des transports, ces investissements réalisés par Enedis contribuent à renouveler en profondeur les infrastructures de distribution d’énergie en France et à favoriser de nouveaux usages automobiles. Le financement de ces nouveaux usages du réseau de distribution liés à la transition énergétique est au cœur de la stratégie bas carbone adoptée par la banque du climat de l’Union européenne dont les choix d’investissements sont avant tout guidés aujourd’hui par la priorité de la lutte contre le réchauffement climatique ».

Xavier Girre, Directeur Exécutif Groupe en charge de la Direction financière a déclaré : « Enedis poursuit avec efficacité sa mission de service public contribuant à la pénétration de la mobilité électrique dans les territoires et à l’intégration du volume croissant des énergies renouvelables sur le réseau de distribution d'électricité. Je suis heureux de signer aujourd'hui aux côtés de la BEI un nouveau contrat de financement afin d’accompagner la modernisation de ce réseau et l’accélération de la transition écologique dans les territoires. »

A propos de la Banque européenne d’investissement

Depuis 2019, la BEI accélère sa transformation en banque du climat en s’engageant à consacrer à partir de 2025 au moins 50% de ses financements à des investissements contribuant à la lutte contre le changement climatique et l’atténuation de ses effets. En 2021, elle a déjà largement atteinte cette cible en France où la BEI a investi plus d’un tiers de ses 9,2 milliards d’euros d’investissements, soit 3,6 milliards d’euros, à des projets dans l’innovation, la plupart en relation très étroite avec l’action climatiqueLa BEI, dont les actionnaires sont les 27 États membres de l'Union européenne, est l'institution de financement à long terme de l'Union.

A propos d’EDF

Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergie et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé un mix de production diversifié basé principalement sur l’énergie nucléaire et renouvelable (y compris l’hydraulique) et investit dans de nouvelles technologies pour accompagner la transition énergétique. La raison d’être d’EDF est de construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement, grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants. Le Groupe participe à la fourniture d’énergie et de services à environ 38,5 millions de clients (1), dont 29,3 millions en France (2). Il a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires consolidé de 84,5 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.

(1) Les clients sont décomptés depuis 2018 par site de livraison ; un client peut avoir deux points de livraison : un pour l’électricité et un autre pour le gaz.
(2) 2) Y compris ÉS (Électricité de Strasbourg) et SEI.


Source : Communiqué BEI

Voir la fiche de l'entreprise BEI



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2022 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources