Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

juil.
18
2022
La Commission européenne autorise un soutien public pouvant aller jusqu'à 5,4 milliards d'euros octroyé par quinze États membres pour un projet important d'intérêt européen commun dans la chaîne de valeur de la technologie de l'hydrogène

La Commission a autorisé, en vertu des règles de l'UE en matière d'aides d'État, un projet important d'intérêt européen commun («PIIEC») visant à soutenir la recherche et l'innovation, ainsi que le premier déploiement industriel, dans la chaîne de valeur de la technologie de l'hydrogène. Le PIIEC, intitulé «Hy2Tech», a été élaboré et notifié conjointement par quinze États membres: l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie et la Tchéquie.

Les États membres fourniront un financement public pouvant aller jusqu'à 5,4 milliards d'euros, qui devraient mobiliser 8,8 milliards d'euros supplémentaires d'investissements privés. Dans le cadre de ce PIIEC, 35 entreprises exerçant des activités dans un ou plusieurs États membres, y compris des petites et moyennes entreprises (PME) et des jeunes pousses, participeront à 41 projets.

Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence, a déclaré: «L'hydrogène recèle un énorme potentiel pour l'avenir. Il s'agit d'un élément indispensable à la diversification des sources d'énergie et à la transition écologique. L'investissement dans de telles technologies innovantes peut toutefois être risqué pour un État membre ou une entreprise pris isolément. C'est ici que les règles en matière d'aides d'État en faveur des PIIEC ont un rôle à jouer. Le projet d'aujourd'hui est un exemple de coopération européenne véritablement ambitieuse pour un objectif commun essentiel. Il montre également comment la politique de concurrence fonctionne de concert avec l'innovation de rupture.»

Le commissaire au marché intérieur, Thierry Breton, a indiqué pour sa part: «La promotion du développement et du déploiement de l'hydrogène stimulera l'emploi et la croissance dans toute l'Europe tout en contribuant à nos priorités en matière d'environnement et de résilience. Cela permet la transition des industries à forte intensité énergétique vers une énergie propre et accroît notre indépendance à l'égard des combustibles fossiles. Grâce à ce PIIEC, la production d'hydrogène de l'UE passe de la phase de laboratoire à la phase de fabrication, et notre industrie transforme sa maîtrise technologique en une suprématie commerciale. Et bien sûr, nous ne soutenons pas seulement l'hydrogène par des financements. Nous avons également réalisé des progrès décisifs en matière d'établissement de partenariats dans le cadre de l'alliance pour un hydrogène propre et élaborons des règles à l'échelle de l'UE pour permettre le fonctionnement du marché de l'hydrogène et créer des infrastructures à cet effet. En effet, nous savons ce qui est en jeu: la position de l'Europe en tant que région de premier plan pour la transformation industrielle de l'hydrogène.»

Le PIIEC couvrira une grande partie de la chaîne de valeur de la technologie de l'hydrogène, y compris i) la production d'hydrogène ii) les piles à combustible, iii) le stockage, le transport et la distribution de l'hydrogène et iv) les applications d'utilisation finale, en particulier dans le secteur de la mobilité. Il devrait contribuer au développement d'importantes avancées technologiques, y compris de nouveaux matériaux d'électrodes à haute efficience, des piles à combustible plus performantes, des technologies de transport innovantes, parmi lesquelles des technologies de mobilité hydrogène déployées pour la première fois. Le PIIEC devrait créer environ 20 000 emplois directs.



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2022 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources