Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

déc.
10
2021
Neoen va céder deux projets éoliens en France

   - Neoen va céder 95% des projets éoliens Le Berger (Meuse) et Les Beaux Monts (Yonne), représentant une capacité totale de 46,8 MW
   - La valeur d’entreprise de ces deux actifs s’élève à près de 29 millions d’euros
   - L’opération fera ressortir un produit net de cession d’environ 28 millions d’euros

Neoen, un des principaux producteurs indépendants d’énergie exclusivement renouvelable, a signé un accord en vue de céder 95% de ses parts dans les parcs éoliens français Le Berger et Les Beaux Monts(1). Cette transaction se réalisera sur la base d’une valeur d’entreprise de près de 29 millions d’euros pour 100 % des projets, soit 0,7 million d’euros par MW. Le produit net de cession s’élèvera à un niveau d’environ 28 millions d’euros, qui contribueront à l’EBITDA 2021(2).

Situés dans les départements de la Meuse (55) et de l’Yonne (89), les parcs éoliens Le Berger et Les Beaux Monts viennent d'entrer en construction, avec une mise en service prévue en 2023. Ils bénéficient tous deux de tarifs fixes de vente d’électricité pour une durée de 20 ans.

Neoen, qui conservera 5% de ces actifs, supervisera leur construction ainsi que leur maintenance et assurera la gestion des relations avec les communautés locales. Neoen aura également la possibilité de racheter les sociétés de projet après 31 ans d’exploitation, l’acquéreur disposant symétriquement d’une option de sortie à cette échéance. Un tel rachat permettrait de conduire la phase de repowering ultérieure de ces projets, conformément à sa stratégie.

L’opération reste soumise aux conditions suspensives usuelles et devrait être finalisée d’ici la fin de l’année 2021.

Il s’agit de la troisième opération de farm-down réalisée par Neoen après les cessions de 100% de ses parts dans quatre centrales solaires en opération en France : la cession de Grabels dans l’Hérault et Lagarde dans le Vaucluse a été finalisée début novembre 2021 tandis que celle de Lugos (Gironde) et Miremont (Haute-Garonne) a été signée début décembre. Au total, Neoen aura ainsi cédé, en 2021, quatre actifs solaires et deux actifs éoliens, d’une capacité totale de près de 80 MW, pour une valeur d’entreprise de près de 89 millions d’euros. Le produit net de ces cessions totales ou partielles s’élèvera à environ 47 millions d’euros.

(1) Compte tenu du maintien d’une détention par Neoen (5%) dans les parcs Le Berger et Les Baux Monts et de son option d’achat des sociétés de projets après 31 ans d’exploitation, ces actifs continueront de figurer dans le portefeuille sécurisé du Groupe (MW bruts) (2) Comme annoncé lors du Capital Markets Day en mars 2021, la cession totale ou majoritaire par le Groupe de projets ou d’actifs de son portefeuille sécurisé s’effectuera dans les deux limites suivantes en 2021 :
   - un volume de projets ne dépassant pas 20% de la croissance annuelle brute du portefeuille sécurisé ;
   - une contribution à l’EBITDA annuel consolidé inférieure à 20%.

A propos de Neoen

Neoen (ISIN Code : FR0011675362, code mnémonique : NEOEN) est un des principaux producteurs indépendants d’énergie exclusivement renouvelable et l’un des plus dynamiques au monde. Neoen dispose de près de 4,8 GW de capacités solaires, éoliennes et de stockage en opération ou en construction en Australie, en France, en Finlande, au Mexique, au Salvador, en Argentine, au Portugal, en Irlande, en Jamaïque, au Mozambique, et en Zambie. Neoen est également implantée en Croatie, en Équateur, aux États-Unis et en Suède. Neoen a notamment développé et opère le parc solaire le plus puissant de France à Cestas (300 MWc) et la première centrale de stockage à grande échelle au monde à Hornsdale en Australie (150 MW / 193,5 MWh).
Société en forte croissance, Neoen vise une capacité en opération ou en construction d’au moins 10 GW fin 2025.
Neoen (code ISIN : FR0011675362, mnémonique : NEOEN) est cotée sur le compartiment A du marché réglementé d’Euronext Paris.


Source : Communiqué Neoen

Voir la fiche de l'entreprise Neoen



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2022 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources