Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news      interviews   

déc.
18
2017
Projets de stockage d’électricité dans les ZNI : calendrier et méthodologie d’instruction

Dans sa délibération adoptée le 30 mars dernier au terme d’une consultation publique lancée le 2 décembre 2016, la CRE a défini la méthodologie qu’elle applique pour l’examen des projets d’ouvrages de stockage d’électricité dans les zones non interconnectées (ci-après « ZNI »). Cette filière constitue un levier important de la transition énergétique dans les ZNI, auquel la CRE porte une attention toute particulière.

En effet ces projets de stockage – notamment en fournissant des réserves de puissance pour le réglage de la fréquence en substitution des groupes thermiques, ou en assurant l’alimentation de la pointe de consommation par de la production stockée en heures creuses – permettront l’insertion des énergies renouvelables intermittentes à moindre coût pour la collectivité.

Afin de garantir le développement efficace de cette filière, la CRE a prévu l’organisation d’un guichet de saisine unique au titre de chaque année, assurant une mise en concurrence et un interclassement de l’ensemble des projets : la CRE a ainsi été saisie de quarante-six dossiers (9 en Corse, 10 en Guadeloupe, 7 en Guyane, 8 en Martinique et 12 à la Réunion) déposés par onze porteurs de projets représentant la diversité des acteurs de l’énergie dans les ZNI.

L’instruction de ces dossiers nécessitera une analyse au cas par cas des coûts exposés et des gains apportés au système électrique, de manière à permettre à la CRE de retenir en priorité les projets les plus efficients. Afin d’assurer l’analyse de ces dossiers, la CRE – comme elle l’a prévu dans sa méthodologie – demandera des compléments aux porteurs de projets, s’agissant notamment des éléments justifiant les coûts du dispositif de stockage ou de son raccordement, ou encore de l’analyse de risques et de la quantification de l’impact sur le taux de rémunération du capital qui sera in fine défini par la CRE.

À défaut d’une transmission des éléments demandés dans les délais impartis qui seront fixés au plus tard au 31 mars 2018, la CRE mettra fin à l’analyse du dossier et invitera les porteurs de projets à déposer un dossier complet à l’occasion du prochain guichet. Celui-ci – initialement prévu mi-2018 – se tiendra à la fin du deuxième semestre 2018 afin de permettre aux gestionnaires de réseau de mettre à jour leurs prescriptions techniques et aux porteurs de projets de préparer leur dossier dans des délais satisfaisants. La date exacte du guichet sera précisée ultérieurement.

A propos de la Commission de régulation de l'énergie (CRE)

Installée le 24 mars 2000, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) est une autorité administrative indépendante. Elle concourt, au bénéfice des consommateurs finals, au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz naturel. Elle veille à l’absence de toute discrimination, subvention croisée ou entrave à la concurrence.


Source : Communiqué CRE

Voir la fiche de l'entreprise CRE



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
 
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2024 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources