Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

juin
09
2022
Signatures de contrats et partenariats entre Régaz-Bordeaux, CVE Biogaz et le GPBM

Franck Ferré, Directeur Général de Régaz-Bordeaux et Arnaud Bossis, Directeur Général de CVE Biogaz ont signé ce jour un contrat de raccordement et d’injection de biométhane pour l’unité de méthanisation territoriale CVE Port de Bordeaux. Développée avec l’impulsion du Grand Port Maritime de Bordeaux, dans le périmètre du port sur les communes de Bassens et d’Ambarès-et-Lagrave, cette unité produira 300 m3 de biométhane par heure qui seront directement injectés dans le réseau de distribution géré par Régaz-Bordeaux, soit l’équivalent de la consommation d’environ 3 500 foyers. Un partenariat tripartite a ensuite été signé avec le port, représenté par Michel Le Van Kiem, Responsable du Département Développement, Transitions, Innovations.

CVE Port de Bordeaux, un projet aux nombreuses externalités positives pour le territoire

Le projet CVE Port de Bordeaux permettra la valorisation annuelle de 25 000 tonnes de matières organiques issues du territoire, parmi lesquelles des sous-produits des industries portuaires et des entreprises agro-alimentaires locales et des biodéchets issus des activités de restauration privées et collectives et du secteur de la distribution.

En transformant ces déchets en gaz, l’unité pourra injecter 300 m3 de biométhane par heure dans le réseau local de gaz exploité par Régaz-Bordeaux. Cela représente la consommation d’environ 3 500 foyers, c’est-à-dire l’équivalent de la population de la commune de Bassens (7 500 habitants) ou encore la consommation d’une centaine de bus roulant au bioGNV.

Le digestat, engrais organo-minéral produit par le processus de méthanisation contribuera chaque année à la fertilisation de 1 500 ha de sols agricoles dans un rayon maximum de 50km autour des communes de Bassens et d’Ambarès-et-Lagrave.

De la production à l’injection, la filière biométhane en plein essor agit pour un mix énergétique équilibré

La production de biométhane est un levier stratégique dans les politiques environnementales des territoires. Reposant sur des ressources locales et disponibles, le développement du gaz vert permet de décarboner les usages du gaz et ouvre la voie d’une indépendance énergétique nouvelle. Il participe à l’émergence d’une dynamique d’économie circulaire, mobilisant et valorisant des ressources locales et créatrice d’emplois non délocalisables : CVE Port de Bordeaux permettra ainsi la création de 10 emplois directs et indirects.

Injecté dans le réseau de distribution publique de Régaz-Bordeaux, le biométhane produit par l’unité sera acheminé jusqu’aux points de consommation situés sur les 46 communes desservis sur et autour de l’agglomération bordelaise. 100% renouvelable, il se substitue progressivement au gaz traditionnel pour les usages domestiques et professionnels. Utilisé comme carburant véhicule, il s’impose comme une solution efficace et reconnue, notamment avec la mise en place des ZFE, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la qualité de l’air.

Pour Franck Ferré, Directeur Général de Régaz-Bordeaux, « Les infrastructures gazières se mobilisent pour mettre à disposition l’énergie verte où il faut, quand il faut. Avec un maillage territorial renforcé, le réseau Régaz-Bordeaux relie des zones de production de biométhane comme l’unité CVE Port de Bordeaux aux lieux de consommation et assure, grâce à sa grande capacité de stockage et de transport, une mise à disposition en adéquation avec la demande d’énergie. »

Un projet d’unité de méthanisation soutenu par les acteurs locaux

Développé dans le cadre de la démarche PEEPOS (Port à Energie et Economie POSitives) initié par le Grand Port Maritime de Bordeaux (GPMB) en 2015 afin d’accompagner la transition énergétique de l’ensemble des acteurs évoluant sur la zone industrialo-portuaire, et lauréat d’un AMI lancé par ce dernier pour la valorisation de produits dits « de seconde vie », le projet CVE Port de Bordeaux a bénéficié du soutien du GPMB dès sa conception. L’unité de méthanisation participe ainsi à accompagner la décarbonation des activités industrialo-portuaire du Grand Port de Bordeaux.

« Nous avons à cœur de développer des projets d’unités de méthanisation cohérents, en réponse à de véritables problématiques de territoire. Avec le projet CVE Port de Bordeaux, nous venons notamment apporter une réponse aux enjeux de transition énergétique des zones industrialo-portuaires permettant aussi de diminuer l’empreinte environnementale des activités humaines de la Métropole de Bordeaux , avec une solution de valorisation des sous-produits organiques qui y sont émis, à travers la production locale d’une énergie verte » déclare Arnaud Bossis, Directeur Général de CVE Biogaz.

Après la signature d’une Convention d’Occupation Temporaire entre le GPMB et CVE autorisant la construction et l’exploitation de la future unité dans le périmètre du port en décembre 2021, un engagement de collaboration tripartite entre les deux acteurs et Régaz-Bordeaux a également été signé ce jour.

« Nous nous réjouissons de concrétiser ce projet CVE Port de Bordeaux qui marque le développement sur le Port de Bordeaux d’une des premières zones industrialo-portuaires bas-carbone en France et en Europe. Notre collaboration pourrait nous permettre d’aller encore plus loin dans l’écologie industrielle territoriale et la distribution de gaz renouvelables » souligne Michel Le Van Kiem, Responsable du Département Développement, Transitions, Innovations du Grand Port Maritime de Bordeaux.

Le lancement des travaux de la future unité de méthanisation est prévu pour septembre 2022, avec une mise en exploitation début 2024.

A propos de CVE

Le groupe CVE est un producteur indépendant français d’énergies renouvelables, multi-pays et multi-énergies.
Nous sommes implantés au Chili, aux Etats-Unis et développons notre présence en Afrique depuis notre siège en France.


Source : Communiqué CVE

Voir la fiche de l'entreprise CVE



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2022 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources